Description: 

La carrière du Moulon se localise sur la commune de Roussas, dans le sud de la Drôme, sur une colline calcaire à proximité de la vallée du Rhône.

La carrière de calcaire blanc, située à 15 km au sud de Montélimar dans la Drôme, produit des granulats depuis plus de 40 ans. Le calcaire est d’une qualité exceptionnelle tant par ses caractéristiques mécaniques que par sa composition chimique (carbonate de calcium pur). Il s’agit là de la seule carrière à proposer une telle qualité dans un large périmètre. Elle alimente des marchés très variés et très exigeants pour la production de bétons architectoniques, de bétons désactivés et entre dans la composition des ciments blancs. 

Description de l'habitat, de la faune et de la flore: 

La colline du « Moulon », est zone naturelle caractérisée par une végétation méditerranéenne sèche constituée d’une mosaïque de pelouses sèches, de garrigues, de matorrals de chêne vert… Cet espace est inventorié en Zone Naturelle d’Intérêt Écologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF) de type 1 dénommée « Plateau de Roussas, Roucoule et bois des Mattes » et est protégé par un Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope (APPB) dit de « Roussas » dont le site est limitrophe.

Au niveau faunistique, l’enjeu principal est la présence de la Magicienne dentelée, Saga pedo. L’espèce est protégée au niveau national (Arrêté ministériel du 22 juillet 1993 modifié) et européen (Annexe IV de la directive « Habitats », Annexe II de la Convention de Berne du 19 septembre 1979).

Deux espèces végétales légalement protégées en région Rhône-Alpes (Arrêté du 4 décembre 1990 – J.O. du 29 janvier 1991) sont présentes :

  • le Micrope dressé (Bombycilaena erecta)
  • l’Iris nain (Iris lutescens).

Après les 1ères actions d’ouverture des milieux, une espèce nouvellement apparue a été prise en compte : la Lunetière à feuilles de chicorée (Biscutella chicoriifolia)

Le secteur est globalement connu pour son importance pour les chauves-souris avec plusieurs colonies majeures en Rhône-Alpes dont celle à Suze-la-Rousse qui accueille 5 à 6000 Minioptères de Schreibers. Parmi les espèces de chauves-souris d’intérêt patrimonial qui fréquentent ce secteur, il est mentionné le Grand Murin, le Petit Murin, le Murin à oreilles échancrées, le Minioptère de Schreibers et le Molosse de Cestoni. Les quatre premières espèces sont inscrites à l’annexe II de la directive “Habitats”.

Projets en cours :

La carrière de Roussas mène des actions importantes pour la conservation des espèces. L’entretien des milieux s’opère par pâturage et la flore fait l’objet de mesures spécifiques de comptabilisation et de suivi.
En effet depuis février 2012, le pastoralisme caprin a été introduit sur les zones compensatoires au sud et au nord de la carrière afin d’aider au maintien de l’ouverture des milieux, élément indispensable pour assurer la pérennité des populations de « Magicienne dentelée », Saga pedo, un insecte protégé, sur ces stations. Du fait de leur parfaite adaptation à ce type d’habitat, une soixantaine de chèvres Rove, ont été choisies pour ce travail. Depuis l’action a été reconduite chaque année.
La collaboration avec le GEEM permet de gérer la présence des populations de Saga pedo.

Avec l’aide des élèves d’un CFA de Montélimar et d’un bureau d’études, une population d’Iris nain menacée par l’extension de la carrière, a été déplacée sur des placettes préalablement préparées à proximité (890 rhizomes concernés). Un suivi du succès de cette opération est assuré depuis 2 ans.