Le Sonneur à ventre jaune est classé en danger critique de disparition  (CR) sur la dernière liste rouge des amphibiens des Pays de la Loire en raison de la rareté de ces populations et leur isolement.L'espèce est suivie sur la carrière de Ségrie depuis 2006 et sa découverte par la LPO Sarthe. Ces suivis se sont étoffés au fil du temps et permettent désormais de connaître la dynamique de sa population ainsi que de suivre le déplacement des individus.Cependant, la réalisation d'une analyse génétique sur la population de la carrière de Ségrie et celle des sites de Vernie, station située à seulement 5km, a confirmé l'isolement des populations pressentie.Dès lors, un travail sur la restauration des corridors écologiques a été entrepris dans le cadre de la déclinaison régionale du Plan National d'Actions en faveur du Sonneur à ventre jaune.Une première phase a permis d'identifier les sites offrant des opportunités pour effectuer des travaux de restaurations, d'aménagements voire de créations d'habitats pour l'espèce.A la suite, un échange s'est engagé avec la commune de Ségrie pour intervenir sur des parcelles leur appartenant.Le projet vise à poursuivre le travail engagé sur les parcelles appartenant à la carrière de Ségrie et adjacente à des habitats colonisés par le sonneur. Il propose de restaurer une zone humide, de créer une mare et d'en mesurer l'efficacité.Afin de compléter ce projet, une animation scolaire permettra de sensibiliser les enfants de la commune.