Reconnaissable par son allure élancée et son vol gracieux, la Sterne pierregarin (Sterna hirundo) ravit tous les amateurs d’oiseaux. Son surnom, « hirondelle de mer », est trompeur. Si sa queue fourchue rappelle l'Hirondelle rustique (Hirundo rustica), la comparaison s'arrête là et la Sterne, inféodée aux zones humides, niche aussi bien sur le littoral qu’à l'intérieur des terres (parfois à plusieurs centaines de km de l'Océan).

Malgré des populations qui se maintiennent en France, la Sterne pierregarin est en déclin dans notre région et y est considérée « vulnérable » sur la liste rouge d'Île-de-France. Espèce cible de nos chantiers d’entretien des îlots, elle niche sur ces derniers, souvent en sympatrie avec les Mouettes rieuses (Chroicocephalus ridibundus) et mélanocéphales (Ichthyaetus melanocephalus) lorsque la végétation y est rase. Il est donc important de maintenir, par les chantiers bénévoles, le caractère pionnier des sols pour pérenniser sa nidification.