Les Îlots accueillent, au printemps, des colonies de laridés composées de la Mouette rieuse (Chroicocephalus ridibundus) et de la Mouette mélanocéphale (Ichthyaetus melanocephalus), accompagnées, dans une moindre mesure, de la Sterne pierregarin (Sterna hirundo). En Île-de-France, la grande majorité des populations de ces espèces privilégient les îlots de sableux des anciennes sablières pour nicher. Il y a donc un enjeu de conservation important pour ces espèces sur les sites mais globalement sur toutes les carrières d'Île-de-France.

Pour nicher, ces oiseaux ont besoin d’un sol nu (ou presque), dégagé de toutes végétations. La dynamique naturelle de végétalisation et de fermeture des milieux pose donc un problème pour ces populations.

C’est pourquoi, l’ANVL organise chaque année des chantiers nature bénévole afin de maintenir un milieu et une végétation favorable pour la nidification de ces espèces, notamment en mettant à nu les îlots.