Grâce à l’action de tous les volontaires, l’îlot de Champmorin est maintenant parfaitement dégagé de végétation !

Ainsi, les sternes et les mouettes mélanocéphales (qui nous observaient de loin !) trouveront toutes les conditions favorables à leurs nidifications !

Notre efficacité nous a aussi permis de terminer l’un des îlots d’un autre chantier sur le site de Carreau Franc, avec au passage une belle observation d’une colonie de mouettes mélanocéphales et rieuses.

Un grand merci aux étudiants du master Biodiversité, Écologie et Évolution (BEE) de l’université de la Sorbonne (et particulièrement à Melvyn) pour leurs participations à ce chantier !