Situés en rive gauche de la Ménophe, les travaux ont consisté à décaisser la zone pour favoriser son inondabilité en période de hautes-eaux et assurer la présence d’une lame d’eau suffisante pendant toute la période de développement des juvéniles (globalement de mars à mai).

Nous attendons maintenant les prochaines pluies qui favoriseront la repousse de la végétation. Nous sommes déjà impatients des hautes-eaux de printemps pour découvrir l’appropriation du site par les poissons. Rassurez-vous, nous aimons aussi le soleil, qui sera notamment indispensable pour obtenir des conditions optimales de développement au sein de la frayère.

A suivre !