Réalisés par le personnel de la carrière et supervisés par le syndicat, les travaux ont consisté à supprimer l’ensemble des buses, dont une partie était effondrée, et de les remplacer par un radier de pierres. La circulation des poissons et le transport sédimentaire qui étaient réduits à néant, excepté lors des épisodes de crue, ont été rétablis.
Une fois l’obstacle démantelée, le lit du cours d’eau a été rechargé en cailloux afin de créer un radier. Celui-ci prend une forme de « U » limitant l’étalement de la lame d’eau en période d’étiage et de favoriser un bon écoulement en hautes eaux.
Dès la fin des opérations, des poissons (vairons) étaient observés dans l’aménagement. Ils mettent en évidence la rapide efficacité de la réouverture du milieu.
A suivre...

Conducted by the quarry staff and supervised by the river syndicate, the work consisted of removing all the pipes, some of which had collapsed, and replacing them with a stone area. Fish circulation and sediment transport which were reduced to nothing, except during flood events, were thus re-established.
Once the obstacle was dismantled, the stream bed was reloaded with pebbles. They were put in a “U” shape in order to limit the spreading of the water slide during the low water period and to favour a good flow in high water.
At the end of operations, fish (minnows) were observed in the stream of the stone area. They highlight the rapid efficiency of the natural environment reopening.
To be continued...