Description: 

Située au cœur de la Bassée, territoire de grande valeur patrimoniale, la carrière de Bazoches-les-Bray est exploitée pour son gisement de sables et graviers alluvionnaires de la Seine depuis le début des années 80’. Les matériaux sont acheminés par bandes transporteuses jusqu’à une installation de traitement située à 3 km. De là, 70 % des produits finis sont expédiés à par bateau sur la Seine vers l’agglomération parisienne.

L’ autorisation administrative qui portait sur une superficie totale de 220 ha, a été renouvelée en 2004 pour une durée de 16 ans.

Ce site a bénéficié de nombreuses actions  destinées à préserver et à recréer  des habitats propices à la biodiversité et qui viennent conforter la richesse écologique locale reconnue par  différents zonages de protection : Natura 2000, ZNIEFF, arrêtés de protection de Biotope,…

Les secteurs réaménagés sont composés d’une mosaïque de milieux à vocation écologique: prairies méso-hygrophiles, roselières, zones arborées, îlots, mares… La restauration de ces habitats diversifiés a favorisé la réimplantation de nombreuses espèces animales et végétales d'intérêt patrimonial, en continuité d’espaces préservés au sein même de la carrière.

Description de l'habitat, de la faune et de la flore: 

Les secteurs réaménagés sont composés d’une mosaïque de milieux à vocation écologique: prairies méso-hygrophiles, roselières, zones arborées, îlots, mares, … La restauration de ces d'habitats diversifiés a favorisé la réimplantation de nombreuses espèces animales et végétales d'intérêt patrimonial, en continuité d’espaces préservés au sein même de la carrière.

Parmi les espèces les plus emblématiques, on peut citer:

  • Flore: Sanguisorbe officinale, Gaillet de Paris, Euphorbe des marais, Utriculaire citrine
  • Oiseaux migrateurs : Chevalier sylvain, Rémiz penduline, Aigrette garzette,
  • Oiseaux nicheurs : Petit gravelot, Nette rousse, Phragmite des joncs, Gorge bleue à miroir
  • Odonates : Aeschne isocèle, Agrion délicat
  • Orthoptères : Criquet ensanglanté, Courtilière commune
  • Papillons : Azuré des coronilles, Azuré du trèfle

Projet nature en cours:

Le site présente de nombreux programmes en matière de Biodiversité:

Travaux de génie écologique

Depuis plus de 15 ans la restauration des différents habitats fut l'occasion de réaliser des expérimentations de génie écologique en collaboration avec les milieux scientifiques.

  • Reconstitution d'une noue avec des matériaux tourbeux sur environ 1,5km;
  • Création de milieux humides (roselières, jonçaies, caricaies,… ) par transplantation d’hélophytes issues de secteurs déjà réaménagés et semis de graines récoltées sur le site;
  • Reconstitution de prairies humides par épandage de foin coupé sur une prairie de la réserve naturelle nationale située à proximité;
  • Mise en culture puis plantation de jeunes Frênes oxyphylles d’écotype local;
  • Reconstitution de boisements et de haies par transplantation d’arbustes et jeunes arbres.

Suivi volontaire de la biodiversité depuis 2011 au travers du programme ROSELIERE

  • Le programme ROSELIERE est un outil de suivis scientifiques standardisé de la biodiversité appliqué aux carrières initié et développé depuis 2006 par l’association ANVL. Il est soutenu par le syndicat des producteurs de granulats et appuyé scientifiquement par le Muséum National d’Histoire Naturelle. Il permet de mesurer l’évolution de la biodiversité sur 11 taxons.
  • Le site a aussi été mis à disposition pour divers programmes de recherche : inventaire piscicole par Hydrosphère, baguages d’oiseaux  par le Muséum National d’Histoire Naturelle.

Gestion par pâturage

Depuis 2012, les prairies bénéficient d’un entretien par pâturage d’un troupeau de moutons  sous la surveillance d’un berger. Cette gestion permet de faire revivre une activité disparue de la Bassée et d’assurer une gestion du site compatible avec ses enjeux écologiques.